Blockchain : la nouvelle donne

blockchain Business Objets connectés Technologie
La blockchain est souvent présentée comme la “technologie la plus disruptive”. Mais que va-t-elle réellement changer ? Quels en seront les bouleversements du point de vue de la jeune génération ?

Si la monnaie Bitcoin a souvent mauvaise presse (vol de Bitcoins, blanchiment d’argent, volatilité, …), la technologie sous-jacente, la Blockchain, n’a jamais été remise en cause.

Après environ 7 ans d’existence, la Blockchain a démontré son bon fonctionnement en tant que base de données distribuée, comme un « grand livre » qui récapitule un ensemble de transactions protégées contre la falsification. Les transactions reposent sur cette « chaine de blocs », cet historique infalsifiable, auto-régulé et public.

Les secteurs que “disrupte” la blockchain est assez vaste puisqu’elle menace de court-circuiter toutes les activités basées sur le “transfert” (dont le dictionnaire Littré nous dit qu’il s’agit de tout ce qui relève du transfert de bien, de propriétés, d’action et d’argent), mais aussi toutes les activités économiques qui fonctionnent en mode centralisé (c’est à dire la quasi totalité des organisations).

De fait, aujourd’hui, la Blockchain n’impacte plus uniquement les transferts financiers, son utilisation couvre un spectre bien plus large de domaines : IoT, immobilier, tourisme, certificats de propriété ou de diplôme, crowdfunding, systèmes de réservations, « sharing economy », etc.

C’est donc bien tous les secteurs économiques – privés et publics –  toutes les organisations et toutes les  institutions centralisées qui voient leurs fondements ébranlés, y compris- et c’est nouveau-  les startups de la disruption puisque la Blockchain pourrait même « ubériser Uber ».

Enfin, nous verrons que pour les futurs développeurs qui travailleront sur la blockchain, de nouvelles responsabilités et compétences seront attendues car chaque ligne de code peu avoir de grands impacts économiques, ce que nous illustrerons par quelques évènements survenus durant cette année 2016.

 


Le conférencier

Après un parcours professionnel dense et riche, Christian Fauré s’est intéressé au noeud dont les extrémités sont la technologie et la philosophie.  Il est aujourd’hui Président de l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) du Centre Pompidou, membre du conseil d’administration d’Art Industrialis, et  Partner chez OCTO Technology. Il est l’auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages sur l’économie politique, les réseaux sociaux et le digital.

blockchain

  •  
  •  
  •  
  •  
Participer à cette conférence